MÉDIATRICES ET MÉDIATEURS CULTURELS EN MILIEU SCOLAIRE - LES ARGONAUTES

Projet lancé à la rentrée scolaire 2019-2020

Dans une perspective de démocratisation culturelle et d’école égalitaire, la médiation culturelle est une mesure concrète pour mettre en place une éducation culturelle dans les établissements scolaires. Rapprocher les milieux culturels des écoles, initier des projets culturels dans et hors de l’établissement, et combler l’inégalité sociale quant à la sensibilisation à la culture des élèves sont les enjeux majeurs de ce projet.

Il vise à introduire, à terme, une médiatrice ou un médiateur culturel dans chaque établissement scolaire du canton comme ressource pour le corps enseignant, les directions et les milieux culturels. Issus de l’enseignement ou de la médiation culturelle, Les Argonautes pourront endosser plusieurs rôles :

    - Passeurs : ils reçoivent les offres culturelles proches de leur établissement scolaire proposées par la structure Culture-École du Service des affaires culturelles pour diffusion dans l’établissement scolaire concerné.


   - Facilitateurs : grâce au réseau coordonné par la structure Culture-École, ils mettent en relation les milieux culturels et les artistes avec le corps enseignant en fonction de leur intérêt et besoin.

    - Activateurs : ils encouragent l’utilisation d’outils pédagogiques, la réalisation d’animations culturelles dans les classes et l’élaboration de projet culturel d’établissement. Sur demande et dans la mesure du possible, ils accompagnent les enseignants durant les sorties culturelles.

Emprunté à la mythologie grecque, le terme Les Argonautes se veut une invitation au concept d’expédition, d’exploration et de découverte propres à la médiation culturelle en milieu scolaire.

La phase pilote se déroulera sur trois années scolaires. Elle expérimentera plusieurs modalités en termes de profil des médiatrices et médiateurs culturels, d’activités proposées, de nombre de périodes dédiées au projet et de degrés scolaires ciblés. Pour l’année scolaire 2019-2020, le projet sera testé dans les établissements scolaires d’Echallens Trois Sapins, Lausanne Mon-Repos, Orbe, Renens Est et Rolle. D’ici 2022, dix établissements scolaires supplémentaires se joindront à la phase pilote.