HISTORIQUE

De nombreux projets voient le jour entre l'Ecole et la Cité. L'objectif principal du groupe Médiation(s) est de regrouper et de visibiliser ces différentes propositions issues de différents univers artistiques et du milieu culturel historique, scientifique et technique.

duo-duel-2017-hep-vaud-200.jpg
Capture d’écran 2019-03-25 à 21.53.24.pn
Capture d’écran 2019-03-21 à 17.49.57.pn
Capture d’écran 2019-03-21 à 17.49.29.pn
Capture d’écran 2019-03-21 à 17.53.29.pn

Le colloque

Un colloque international s'est déroulé  du 12 au 14 septembre 2017 à la Haute Ecole Pédagogique du canton de Vaud à Lausanne. Il a proposé des conférences, des communications scientifiques, des posters, des ateliers pratiques, des interventions artistiques, des expositions et des visites d’ateliers. Cette pluralité de formes était au coeur de notre événement. Quatre axes structurait nos réflexions, celui de l'ancrage artistique, des collaborations, de la transmission et des médiations.

https://www.artisteenseignant.com/accueil

Cadre théorique 

Étant donné que les inégalités sociales face à l’accès à la culture perdurent, l’école publique reste un levier privilégié pour combattre les déterminismes sociaux et dépasser la « distinction » par les arts identifiée par Bourdieu, afin de permettre aux jeunes générations d’accéder, de manière démocratique et ouverte, à toutes les formes de la culture. En arts visuels, l’introduction dans le plan d’études scolaire romand (PER) d’un axe culture mentionne diverses formes d’accès facilité à celle-ci : rencontre avec des artistes, découvrir des œuvres originales, visite de musées, etc.(1) L’objectif est de « donner le goût aux élèves de découvrir divers lieux et événements culturels»(2). Du fait qu’un cadre légal existe, que pouvons-nous constater sur le terrain : est-ce que la rencontre avec l’art y est réellement possible ? Quel est le rôle joué par la médiation culturelle ? Comment est-elle envisagée dans la didactique des arts visuels ? Est-ce que cette pratique est déjà un incontournable de l’enseignement des arts visuels ? Devrait-elle le devenir ? L’idée même de médiation n’est-elle pas devenue centrale, et dans l’enseignement, et dans la société en général ?

L’axe « Médiations » entend réunir et partager les pratiques de médiation culturelle entre enseignant-e-s et artistes, entre l’école, différents partenaires institutionnels et non-institutionnels dans l'espace publique. Ces projets menés à terme ou restés inachevés peuvent ainsi être comparés à ceux développés hors du cadre scolaire ces 20 dernières années, période pendant laquelle le métier du médiateur / de la médiatrice culturel-le s’est professionnalisé. Nous pouvons ainsi retracer une histoire de la médiation culturelle dans le cadre scolaire. La cartographie ainsi dessinée permet d’envisager quelques pistes pour l’avenir. 

Il s’agit en effet de savoir pour quelles raisons certaines pratiques ont rencontré dusuccès et d’autres moins. Cela permet également de déterminer si les visées des enseignant-e-s restent les mêmes ou si elles changent avec le temps et en fonction des publics-cibles. De même, le degré de participation des élèves, souhaité par l’enseignant-e est également une variable, comme l’est le choix de l’enseignant-e de réaliser ce projet en solitaire ou en co-construction avec un-e autre collègue ou un-e professionnelle d’un autre domaine (artiste, médiateur/trice culturel-le).

Dans le prolongement de cette réflexion, quelques questions émergent :

  • Comment et à quel moment la sensibilisation à la culture peut-elle se faire ?

  • Qui est la personne la mieux placée pour mener ce type de projets ? Quels sont les dangers et avantages d’une collaboration ? Peut-on viser la complémentarité des regards et envisager que des liens privilégiés se développent avec le temps ?

  • A quel degré scolaire se destinent les différentes pratiques?

  • Faut-il privilégier un lieu familier aux élèves, s’aventurer sur un nouveau territoire, ou encore les combiner ?

  • De quoi est-il préférable de parler aux élèves : d’une démarche artistique, d’un artiste, d’une œuvre, d’une exposition, d’un lieu culturel, ou de plusieurs sujets à la fois ?

 

  1. Cf. http://www.plandetudes.ch/a/cg

  2. Cf. http://www.plandetudes.ch/web/guest/A_34_ACM

 

Les pratiques peuvent être de formes variées (clé en main, sur mesure, etc.) ; elles se situent souvent à l’intersection de plusieurs champs (artistique, culturel, social, éducatif, sensoriel, identitaire…). L’étendue du sujet est donc vaste. Il s’agira d’en établir un premier  et  important  état  des  lieux,  qui  permettra  aussi  de  circonscrire  le  terme  de « médiation culturelle » qui, tel un mirage, ne se laisse pas immédiatement saisir mais vise néanmoins une accessibilité facilitée de l’art et des pratiques artistiques pour le plus grand nombre.